lupanare 18/06/17

Dans le lupanar, les prostituées, généralement esclaves grecques et orientales, exerçaient leur profession payées entre deux et huit as (une coupe de vin en coûtait un).
Démarrer diaporama
Cinq pièces, toutes munies d'un lit en maçonnerie. Les pièces étaient fermées par un rideau.
Sur les murs du couloir central, des tableaux avec des représentations érotiques racontaient aux clients les activités qui se déroulaient ici.