Karnak 15—17/12/18

Le site de Karnak est le plus grand complexe religieux de toute l’Antiquité ; il s’étend sur plus de 2km² et est composé de trois enceintes. Datant de 4700 ans, il a été construit et développé pendant plus de 2000 ans par les pharaons successifs, de Sésostris Ier (au Moyen Empire) à l’époque ptolémaïque. Mais la majeure partie fut bâtie sous le Nouvel Empire (1580-1160 av. J-C). Pendant ces 20 siècles, des potiers, des tailleurs de pierre, des peintres, ont travaillé dans ce temple à la gloire du dieu Amon. Le complexe était relié au temple de Louxor par une allée de sphinx de près de 3km de long.
Démarrer diaporama
La chapelle blanche de Sésostris Ier est l'un des plus anciens monuments du temple d'Amon. Elle est en calcaire blanc finement ciselé et comporte quatre piliers…
Chapelle blanche de Sésostris Ier
Chapelle blanche de Sésostris Ier
Chapelle blanche de Sésostris Ier
Le premier pylône est le plus grand et le moins ancien des monuments de Karnak. Il fut édifié durant la XXXe dynastie (époque ptolémaïque). Sa façade…
La grande porte, qui a perdu son linteau de granite pesant 400 tonnes, porte une inscription qui rappelle la visite des troupes bonapartistes en 1799.
Pour accéder au premier pylône, on suit une allée bordée de chaque côté de sphinx.
Les sphinx ont un corps de lion à tête de bélier
Allée de sphinx
Allée de sphinx